Les aides à la personne

Il convient de distinguer : les aides apportées aux personnes âgées dites faiblement dépendantes, (c’est -à-dire relevant du GIR 5-6) et l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) accordée aux personnes dont l’état de dépendance relève des GIR 3-4 et GIR 1-2.

Le maintien à domicile Certaines caisses de retraite ont mis en place des politiques de maintien à domicile.

Condition première : la personne âgée doit relever du GIR 5-6, c’està- dire être autonome. Par la CNA, le Plan d’action personnalisé (PAP)

Dans le cadre d’une action de préven tion de perte d’autonomie et d’accompagnement des retraités faiblement dépendants et socialement plus fragiles, la CNAV a mis en place pour les retraités ou ayants droit à titre principal, un PAP.

Les différentes aides comprises dans le PAP sont accordées au regard des besoins de la personne âgée après évaluation effectuée par la CNAV.

Les prestations incluses dans le PAP font l’objet d’une prise en charge CNAV dès lors que la personne ne relève pas d’une prestation financée par un autre organisme.

Le montant de la prise en charge financière varie selon un barème lié aux ressources • l’aide au retour à domicile après hospitalisation (ADRH).

Pour faciliter le retour à domicile des retraités présentant une perte d’autonomie momentanée, la CNAV Île-de-France a mis en place une ADRH dont l’objectif est de favoriser le retour à l’autonomie de la person – ne et prévenir les risques éventuels d’une rechute.

Peuvent bénéficier de cette prestation :

  • les retraités ou ayants droit à titre principal de la CNAV hospitalisés et subissant une perte d’autonomie momentanée quel que soit le GIR (cf. P.24), • les personnes ne percevant ni l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), ni l’allocation compensatrice tierce personne, ni la prestation de compensation,
  • les personnes ne bénéficiant pas d’une prise en charge CNAV au titre de l’aide ménagère à domicile,
  • les personnes ayant des ressources mensuelles inférieures au plafond CNAV.

Si la personne remplit les conditions requises, un évaluateur de la CNAV établira un plan d’action personnalisé correspondant à ses besoins. La demande peut être faite soit avant l’hospitalisation, soit dès l’hospitalisation de la personne ou au moins 48 heures avant sa sortie.

Les prises en charge accordées dans le cadre du dispositif ARDH ne peuvent excéder trois mois.

Pour faire la demande Contactez directement l’évaluateur ou le service social hospitalier.

Pour connaître l’évaluateur CNAV, consultez les pages régionales du site www.partenairesactionsociale.fr

À propos Xavier Bernard


Xavier BERNARD est conférencier, consultant-formateur spécialisé enManagement-Communication pour les générations X-Y en entreprise et les entreprises et fondateur de : www.assension.net. A propos de Xavier BERNARD




D'autres articles à lire en lien avec le sujet


  • Aides à la personne, par la SNCF Par la SNCF Les retraités ou ayants droit de la...
  • Retraite : Aides et allocations Le passage à la retraite constitue un moment important de...
  • Retraite : Restauration La restauration L’alimentation joue un rôle important sur votre santé....
  • Retraite et vacances Vous pouvez bénéficier d’aides aux vacances. Celles-ci peuvent vous être...
  • Retraite : Téléassistance La téléassistance Afin de favoriser le soutien à domicile des...
  • Retraite : La maltraitance Les personnes âgées, de par leur dépendance et leur fragilité,...
  • Formation Retraite Préparer et réussir sa retraite : Formation retraite Pour bien...
  • Retraite : Protection des majeurs Cette mesure de protection juridique ou protection des majeurs concerne...
  • 1 Commentaire to “Retraite : aides à la personne”

    1. C’est vrai qu’il ne faut surtout pas hésiter à demander auprès du département et des partenaires sociaux des renseignements afin de voir si la personne dépendante peut bénéficier de telles aides. Je trouve qu’il est préférable, si la personne le souhaite, de la maintenir à domicile. Cela permet de la laisser dans son cadre de vie, avec ses repères. Souvent couper les personnes dépendantes de leurs amis, voisins voire famille, les plongent dans un désarroi et une incompréhension. Avec une visite quotidienne d’une personne expérimentée pour effectuer différentes tâches, cela apporte un bienfait non négligeable sur différents aspects.

    Commentez (Dofollow si le commentaire est à plus de 200 caractères !)