Parlez avec autorité

A la Convention nationale démocrate de 1988, lorsque Bill Clinton, alors gouverneur de l’Arkansas, a dit dans son discours en faveur de Michael Dukakis: « Pour terminer… », un grondement s’est répandu dans toute la salle. Il allait enfin finir son discours !

Heureusement pour lui, son discours de 1992, au cours duquel il acceptait sa propre candidature, a reçu de bien meilleures notes. En fait, certains ont dit que c’était le meilleur discours de sa vie. Non seulement cela était-il important pour lancer sa première campagne présidentielle, mais ce discours a fait oublier à tout le monde combien il avait été mauvais quatre ans plus tôt.

Trois points importants se dégagent de cette histoire. Premièrement, on n’est jamais trop bon ou trop expérimenté pour ne pas tenir compte des principes fondamentaux de l’art de parler en public. Deuxièmement, il peut arriver qu’on fasse un mauvais discours, sans pour autant perdre son charisme, comme le montre le cas de Clinton. Et, troisièmement, le point le plus important: le pouvoir de communiquer efficacement avec des groupes de gens peut faire une différence critique dans une carrière.

En fait, une étude menée par AT&T et l’université Stanford a révélé que le meilleur indicateur du succès professionnel et de la mobilité ascendante d’une personne est sa maîtrise de l’art de parler en public. Malheureusement, divers sondages montrent que ce que les adultes craignent le plus (même plus que la mort), c’est de parler en public.

Voilà une réalité bien paradoxale: ce qui peut le mieux aider la carrière d’une personne est aussi ce qu’elle craint le plus! Dans le présent chapitre, J’essaierai de calmer votre peur de parler en public.

J’essaierai de le faire parce que la maîtrise de l’art de parler en public n’est pas seulement ce qui étaye le mieux le charisme, mais c’est aussi l’une des compétences les plus en demande dans le monde d’au)ourd’hui. Les organisations ne sont-elles pas constamment à la recherche de personnes qui peuvent efficacement vendre des produits, soumettre des propositions, présenter des rapports et expliquer des idées. Et ce n’est pas une coincidence si 50 % des clubs d’animateurs pour banquets et réceptions se forment au sein de grandes sociétés privées ou publiques.

De nos jours, les gens sont habitués aux animateurs professionnels à la télévision et ils tolèrent de moins en moins bien les communicateurs qui ne maîtrisent pas l’art de parler en public. Ils ont mis la barre plus haute, ce qui signifie que vous devez avoir un niveau de compétence plus élevé pour faire passer votre message.

À propos Xavier Bernard


Xavier BERNARD est conférencier, consultant-formateur spécialisé enManagement-Communication pour les générations X-Y en entreprise et les entreprises et fondateur de : www.assension.net. A propos de Xavier BERNARD




D'autres articles à lire en lien avec le sujet


  • Charisme : L’ art de parler en public QU’EST-CE QUE L’ART DE PARLER EN PUBLIC ? En fait,...
  • Charisme : habiletés à parler en public COMMENT DÉVELOPPER VOS HABILETÉS À PARLER EN PUBLIC ? Nous...
  • Charisme : Vaincre le stress Améliorez votre charisme et apprenez à vaincre le stress Il...
  • Xavier Bernard : Formation Accompagnement Consultant Formation & Accompagnement: Xavier BERNARD Voici des manières de...
  • Charisme : Des changements faciles Des changements faciles Heureusement, l’image visuelle est l’une des choses...
  • Charisme : Une angoisse positive Pour développer votre charisme, il vous faudra rechercher un angoisse...
  • Anglais professionnel : parlez-vous « globish » ? Extrait de l’article Le globish, pour global english, un anglais...
  • Charisme : introduction Introduction au charisme Le charisme est-il un talent inné ou...
  • Commentez (Dofollow si le commentaire est à plus de 200 caractères !)